sub-network affiliation

Sub-networks : un label pour les acteurs transparents

La confiance des annonceurs envers les affiliés sub-networks n’a cessé de diminuer au cours des dernières années, à raison, compte-tenu des pratiques opaques de certains sous-réseaux de monétisation. Cette confiance diminuée a engendré une baisse importante des investissements dans cette typologie d’acteurs d’affiliation.

Ces pratiques opaques étaient jusque-là considérées légitimes, puisque les réseaux ne faisaient que protéger leurs éditeurs de potentiels démarchages.

Les sub-networks, une exhaustivité de programmes, des technologies et un positionnement utiles aux éditeurs

Il est indéniable que les sous-réseaux de monétisation apportent une valeur ajoutée aux éditeurs grâce à l’exhaustivité des programmes proposés. Ils ont des relations avec plus de 50 plateformes d’affiliation dans le monde, ce qui peut représenter jusqu’à 60 000 programmes d’affiliation accessibles pour un éditeur. Le fait que ce soit une place unique qui permet aux éditeurs de centraliser leurs nombreux partenariats est un atout de taille. Enfin, leurs technologies sont nécessaires pour la monétisation de forums, et c’est un vrai bénéfice pour certains médias qui opèrent un travail de rédaction, et qui ne sont pas spécialistes de la monétisation. Ces deux faits constituent un gain de productivité dans la monétisation des contenus et une diminution de la charge administrative liée au marketing d’affiliation pour les éditeurs.

Des sub-networks plus transparents et plus qualitatifs

Effinity, dans son souci de contrôle de la diffusion de ses annonceurs et conscient du fort potentiel des sub-networks, a toujours insisté sur les besoins de transparence. Ainsi, dans l’optique de toujours mieux accompagner ses partenaires annonceurs et dans une démarche de qualité, Effinity a mis en place en 2022 deux labels : un label pour les acteurs de bons de réduction signataires de la charte CPA, et un nouveau label pour les sub-networks, attribué aux acteurs faisant preuve d’une totale transparence sur les éditeurs apporteurs d’affaires et disposant d’un réseau de qualité. Avec, in fine, une meilleure compréhension et un meilleur contrôle des actions menées pour les annonceurs.

Seuls 3 acteurs du marché ont répondu aux exigences d’Effinity et de ses marchands partenaires. Par ordre de coopération, il s’agit de Skimlinks, Digidip et de Sovrn (anciennement VigLink)

Skimlinks est un réseau public qui dispose de plus de 60 000 éditeurs et agrège les programmes de plus de 50 plateformes d’affiliation. Certains éditeurs travaillent avec Skimlinks de manière exclusive, comme Yahoo, le groupe Condé Nast (Vogue,GQ magazine..).

Digidip est un réseau privé, sur invitation uniquement, qui se focalise sur des sites à forte audience (plus d’un million de visiteurs uniques mensuels) et dispose d’éditeurs comme Dealabs, VoyagesPirates, Magic Maman, Marie Claire, ELLE. Digidip a été fondé en 2013 et a depuis remporté plusieurs prix sur la scène des startups, notamment en 2019 la trente-quatrième place du « FT 1000 : Europe’s Fastest Growing Companies« 

Sovrn (VigLink) est un réseau public qui dispose de plus de 40 000 éditeurs et accompagne, par exemple, MSN ou des solutions d’affiliation comme Tipser (solution de comparaison de produits pour éditeurs).

Effinity valorise ces acteurs labellisés et encourage les annonceurs à privilégier les acteurs labellisés. Pour les identifier au sein de la plateforme, un pictogramme de labellisation orange a été ajouté à la suite du pseudo. Les éditeurs labellisés sont désormais reconnaissables facilement et rapidement. Néanmoins tous les sub-networks sont libres de postuler à l’ensemble des programmes autorisant cette typologie : chaque annonceur est libre de travailler avec les éditeurs de son choix.

La labellisation des sub-networks est une continuité de notre démarche de qualité engageant les acteurs du secteur. L’objectif est de protéger et pérenniser ce levier en ré-installant une relation de confiance.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Derniers articles