Vous êtes annonceur
ou éditeur ?

Participez aux rencontres
de l’acquisition digitale !

À Paris, le 11 octobre
À Lille, le 18 octobre

content commerce

Content Commerce : tous les objectifs sont permis !

Cet article est rédigé à partir du contenu d’un webinar Effinity. A retrouver en intégralité et en détail en vidéo. Voir la vidéo.

Aujourd’hui le Content Commerce est devenu l’un des dispositifs les plus utilisés dans le marketing digital. Grâce à ses différents formats, il permet d’analyser et recommander des produits ou services de manière qualitative, utile, engageante, inspirante auprès des internautes, tout en gardant une cohérence avec la ligne éditoriale du média. Il aide donc l’internaute en répondant à ses questions, en le conseillant et en lui donnant des idées grâce à un contenu de confiance.

Les éditeurs et contenus du Content Commerce

Les éditeurs de contenus sont de plus en plus nombreux à s’intéresser au Content Commerce et ils proposent des contenus diversifiés et personnalisés pour les marques avec lesquelles ils travaillent. Parmi ces éditeurs de contenus, on retrouve : les grands médias, les portails thématiques, les guides d’achats, les influenceurs mais également les sites de bons plans… 

Les types de contenus les plus utilisés sont : le contenu éditorial, le post sponsorisé, le test produits, le contenu vidéo, le live shopping, le guide d’achat.., etc. Il est donc important de déterminer vos objectifs et enjeux principaux afin de choisir le contenu adéquat pour la/les campagne(s) de mise en avant. 

Le Content Commerce répond à de nombreux objectifs

L’idée principale du Content Commerce est de guider les internautes dans leurs recherches et de provoquer une intention d’achat, mais pas seulement ! 

En effet, il est aujourd’hui possible pour un annonceur de répondre à plusieurs objectifs, qu’ils soient qualitatifs ou quantitatifs, à travers différents types de contenus. 

Exemples d’objectifs qualitatifs : cibler une nouvelle audience, créer un buzz marketing autour d’un nouveau produit, se positionner davantage sur une thématique précise en tant que marque, renforcer l’image d’expertise de la marque, être visible…

Exemples d’objectifs quantitatifs : augmenter son trafic hors période commerciale, générer davantage de ventes et de chiffre d’affaires lors d’une grosse période commerciale,  acquisition de nouveaux clients, etc.

Plus les objectifs seront précis, plus le contenu proposé sera personnalisé et adapté au contexte. Le but étant que chaque partie prenante puisse y trouver son compte. 

Les indicateurs à suivre: le reach, le coût par lecture, le taux de clic, le nombre de ventes, le chiffres d’affaires, et le ROI. 

En résumé, le Content Commerce, c’est proposer un contenu pertinent, auprès d’une audience réceptive, dans un contexte adéquat afin de générer de la performance.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Derniers articles